[vc_row][vc_column][vc_column_text]Le département des transports de la Floride (FDOT) utilise depuis plus de 50 ans des systèmes radio analogiques VHF bande basse opérant sur les bandes de fréquence de 45 à 47 MHz afin de maintenir une communication continue avec ses équipes chargées de l’entretien des routes.
Tout au long du 20e siècle, chaque district du FDOT a fonctionné de manière semi-autonome, effectuant l’entretien des routes du secteur qui lui était assigné et envoyant des équipes de plusieurs centres de voirie habituellement rattachés à un comté. Le FDOT couvre l’ensemble du territoire de l’État par l’entremise de sept districts géographiques et de la Florida Turnpike Enterprise (FTE).

Cliquez ici pour lire l’article au complet (en Anglais)[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row full_width=””][vc_column width=”1/2″][vc_single_image image=”208213″ img_size=”large” style=”vc_box_outline”][/vc_column][vc_column width=”1/2″][vc_column_text]

À l’origine, les antennes de réception étaient des antennes omnidirectionnelles de type DB-201 et les antennes de transmission étaient des trois baies à dipôle replié de type DB-212 qui étaient disposées autour de la tour afin de créer un schéma omnidirectionnel. Comme aucune de ces antennes n’est disponible actuellement, le FDOT s’est alors tourné vers les antennes à dipôle replié simple de Comprod tant pour la transmission que pour la réception.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]